« Retour vers la liste des articles

Nous vous faisons partager l’article paru sur le Journal des Entreprises daté 2 Octobre 2015, un éclairage sur la stratégie de développement d’Ubiflow : logo-ubiflow-trans-faites-decoller

Web to store À Betton, Antoine Krier vient de franchir le seuil des 50 salariés. En pleine croissance, son entreprise a investi un million d’euros depuis trois ans et encore 600.000 euros cette année, dans ses technologies de support web aux commerçants. Ubiflow vise l’international.

L’Ubiplex, l’antre d’Ubiflow à Betton, n’en finit pas de se remplir. Calibré pour accueillir 100 à 120 postes, ce château transformé en entreprise compte déjà 70 occupants dont 17 de sociétés externes, réunies dans un espace de coworking. Le reste des troupes travaille pour Antoine Krier qui a fondé cette société de webmarketing il y a une quinzaine d’années.

De 32 à 50 salariés en 3 ans
En 2013, ils étaient 32 salariés. « Nous venons de passer le cap des 50 personnes ! », s’enthousiasme ce patron original, qui avait promis à ses salariés d’embaucher un cuisinier quand il franchirait ce seuil. Ce recrutement est en cours… Ubiflow recrute « au moins une à deux personnes chaque mois », depuis trois ans. La moitié de l’entreprise travaille dans la relation client. Ce qui lui permet d’afficher un taux de satisfaction clients de 96 %. « Sur cette période, nous avons aussi investi plus d’un million d’euros dans notre solution et encore 600.000 euros cette année », ajoute-t-il.

Passer de 20.000 à 30.000 clients d’ici à juin 2016
Pour assurer de la visibilité sur le web à ses clients, commerçants pour la plupart (indépendants ou en réseaux), Ubiflow développe ses propres outils. Le but : présenter les commerces le mieux possible sur tous supports, avec référencement local, géolocalisation… Un point crucial quand on sait que 90 % des consommateurs font leurs recherches sur internet avant de se rendre physiquement dans un point de vente. « Nous faisons de la gestion de la présence locale. Nous assurons à nos clients une possibilité de diffusion de leurs informations pratiques sur des centaines de médias différents », résume Antoine Krier dont la promesse est de faire décoller la « visibilité digitale » de ses clients. Il y a trois ans, il en dénombrait 7.000 ; aujourd’hui, il en revendique 20.000. « Nous visons d’en avoir 30.000 au 30 juin 2016… »

Cap sur l’international avec l’Espagne
Pour l’instant, ils sont quasiment tous en France, mais là aussi Ubiflow affiche ses ambitions : « Nous démarrons tout juste l’international. À commencer par l’Espagne, là où nous avons le plus de demandes », explique-t-il après avoir « testé » quatre pays limitrophes. Cet essor géographique sera assuré dans un premier temps depuis le siège, à Betton. Sans volonté expansionniste, Antoine Krier a participé le mois dernier au salon du e-commerce à Paris et se rendra le mois prochain au Mapic de Cannes, le marché international des professionnels de l’immobilier de commerce.

Orpi, Décathlon, Yves Rocher, B&B, Del Arte…
C’est l’un des secteurs phares d’Ubiflow, qui vient de signer de nouveaux contrats cette année, avec des réseaux de commerces : Orpi, Décathlon, Yves Rocher, Del Arte, B&B Hôtels… Indépendant et seul actionnaire aux commandes, Antoine Krier tait son chiffre d’affaires, estimé à plusieurs millions d’euros. Mais « rentable depuis toujours », c’est la règle de la maison ! Son plan à 2017 est de devenir un acteur reconnu voire un leader sur le marché national, voire international. Aujourd’hui, Ubiflow figure dans un top 5 français.

Géry Bertrande

Un commentaire pour “Ubiflow à l’assaut de l’international!”

Laissez un commentaire

 
 
© Ubiflow 2015 - Conception graphique et réalisation vidéo : Monsieur Media - Mentions légales - Contact