« Retour vers la liste des articles

 

Selon une étude menée par Digiming plusieurs éléments doivent être pris en compte dans la définition de l’e-reputation d’une marque : la qualité des produits et des services, l’avis des internautes, la réputation offline, le partage d’infos, les influenceurs, Google, les good et bad buzz.

70% des dirigeants classent le risque de l’e-reputation comme le plus important pour l’avenir d’une marque, entrainant pour 41% d’entre eux une perte de CA et pour 41% la perte de l’image de marque!

FullSizeRender

Afin de développer l’image de la marque sur le web , le process proposé lors de cet atelier comprend 7 étapes essentielles : définition de l’objectif, paramétrage, écoute et analyse, comparaison et alignement, construction du discours et définition des actions, dialogue et animation, évaluation et correction.

Lorsque plus de 88% des consommateurs se rendent sur le web pour consulter les avis avant l’achat, l’image de la marque sur le web est un point central dans la gestion de l’e-reputation certes mais les avis des consommateurs le sont tout autant !

Digimind rappelle que les avis négatifs ne doivent pas être l’ennemi de la marque bien au contraire ! 96% des internautes sont influencés par la présence d’avis négatifs. Sur ces consommateurs 30% renoncent à l’achat et 66% se rendent chez les concurrents.

FullSizeRender 2

Ces avis représentent, ne l’oublions pas, l’opportunité pour la marque de rassurer et même de corriger le produit ou le service concerné.

Ces avis présents sur le web peuvent se retrouver sur le site de la marque ou sur le site e-commerce mais aussi sur les sites d’avis dédiés et également les différents carrefours d’audience fréquentés par le consommateur. Ces sites que le consommateur va consulter lors de sa recherche sur le web avant de réaliser son achat ou se rendre en point de vente physique.

Dès lors l’important dans un premier temps pour la marque ou pour le point de vente est de connaitre et surtout d’agréger ses avis afin de pouvoir agir ensuite sur son image de marque.

Bill Gates disait déjà en 1996 « Content is King » et c’est d’autant plus vrai que si la marque maitrise le contenu diffusé alors elle aura les premières clés pour gérer sa visibilité digitale.

Enfin lorsque nous parlons d’e-reputation , n’oublions pas non plus que la marque employeur est aussi concerné par ce sujet de fond.

33% des salariés communiquent des informations liées à leur entreprise sur le web (+ 608% en 2 ans…). Aussi pour éviter toutes mauvaises surprises autant les anticiper! La même stratégie peut alors s’appliquer sur la gestion des avis et sur l’importance de contrôler cette visibilité digitale.

Et vous, savez-vous ce qui est dit sur votre marque ou votre entreprise sur le web ?

Ubiflow vous apporte une première brique à votre réflexion en vous proposant un monitoring et une optimisation de votre présence sur le web mais également la centralisation des avis publiés sur les carrefours d’audience digitaux et locaux.

Pour plus d’informations, visitez notre section dédiée sur notre site ou contactez-nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

 
 
© Ubiflow 2015 - Conception graphique et réalisation vidéo : Monsieur Media - Mentions légales - Contact