« Retour vers la liste des articles

rediger

 

 

Les 7 points de base dans la rédaction d’une annonce sont nécessaires, mais rarement suffisants. Certes, on peut penser que l’acheteur en sait assez pour téléphoner à l’agence, mais l’enjeu est plus important. Une annonce longue, précise, détaillée, argumentée sur des points valorisants sera toujours plus efficace qu’un texte de trois mots. Pourquoi se contenter d’écrire F3, quand on peut écrire : F3, 2 chambres (15 et 12 m²), grand séjour (25 m²). De même, 4éme étg. est moins vendeur que : 4e étage, avec ascenseur, sans vis-à-vis, clair, orienté Sud-ouest… (…/…)

Les mots à éviter : on écrit « charmant petit 2 pièces à rafraîchir » et le lecteur comprend « minuscule appartement en très mauvais état et mal distribué. » (…/…)

Ce n’est pas toujours facile de savoir quel est le bon site de diffusion pour une annonce donnée, mais c’est pourtant nécessaire de le découvrir rapidement pour pouvoir diffuser la bonne annonce au bon endroit. (…/…)

(extraits du Livre blanc : la multidiffusion des annonces immobilières par Ubiflow)

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière de rédiger une bonne annonce immobilière dans votre activité de tous les jours, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc .

2 commentaires pour “Dossier : Comment rédiger une bonne annonce immobilière ?”

Laissez un commentaire

 
 
© Ubiflow 2015 - Conception graphique et réalisation vidéo : Monsieur Media - Mentions légales - Contact